Defiscalisation solaire
Publié le - 373 v. -

Immobilier ? Produits financiers ? Dans quoi investir pour la rentrée ?

Business, Accounting, Finance

Les vacances ont engagé des dépenses ; il est temps de faire croître le capital restant dès la rentrée ! Les solutions sont nombreuses et il peut être difficile de fixer son choix sans l’éclairage d’un expert, tel que le conseiller financier ou le conseiller en gestion de patrimoine. En clair, vous pouvez choisir entre investir dans l’immobilier ou dans les produits financiers, de même que ceux à vocation défiscalisante puisqu’une baisse d’impôt équivaut à l’amélioration du rendement de votre portefeuille.

 

Les produits immobiliers

La majorité des épargnants préfèrent le « tangible », la « pierre » : ils sont ainsi nombreux à préférer les produits immobiliers qui offrent d’ailleurs de multiples possibilités par le biais de la pierre-papier. De plus, l’immobilier semble continuer à se positionner en tant que « valeur refuge » face aux différentes crises de grande ampleur qui se sont succédé. Le couple rendement-risque varie en fonction de chaque actif certes, mais il est équilibré dans l’ensemble, en ce qui concerne cette classe d’actifs exceptionnelle.

L’immobilier physique est assez sélectif, car ne cible que ceux disposant d’une mise assez conséquente ou ceux qui sont prêts à s’endetter sur plusieurs dizaines années. Quant à l’immobilier-papier, il offre de multiples avantages supplémentaires : tout d’abord, son prix très abordable puisque ce sont des titres de sociétés que l’investisseur achète. Ensuite, la gestion déléguée, depuis l’acquisition jusqu’au recouvrement des loyers. Cela en passant par la possibilité de placer différentes typologies d’immeubles dans son patrimoine, via la diversification naturelle de ces produits. Ce sont par exemple les sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). Ceux qui souhaitent à la fois tirer profit de la pierre et des produits boursiers investiront dans les organismes de placement collectif immobilier (OPCI) qui sont plus risqués que les SCPI certes, mais dont la liquidité est meilleure.

Ces différentes classes d’actifs se retrouvent d’ailleurs dans les unités de comptes des produits d’épargne, dont le préféré des Français qui est l’assurance-vie.

 

Les produits financiers

Parmi eux, les produits bancaires tels que les livrets, ainsi que les assurances-vie et les produits d’épargne. Ceux uniquement investis en fonds en euros ne rapportent que très peu, désormais. Si vous tablez sur un meilleur rendement, il vaut mieux se tourner vers les produits proposant des contrats multisupports.

L’avantage avec les produits financiers, c’est leur flexibilité en termes de durée de conservation du contrat. Vous êtes libre de sortir à tout moment, par rapport à votre propre horizon de placement, sauf pour les produits ayant vocation à préparer votre retraite, comme c’est le cas avec le PER, Plan d’épargne retraite.

Les produits financiers sont aussi ceux qui sont investis en bourse, comme les actions et les obligations qui sont des formes d’investissement très volatiles et dont le marché se caractérise par une forte fluctuation, à la différence des produits bancaires investis en fonds en euros. Les risques sont élevés et le capital n’est pas toujours garanti, tandis que le rendement est, quant à lui, élevé. Investir dans ces classes d’actif nécessite de consacrer du temps à leur suivi en raison de cette volatilité, afin de prendre les bonnes décisions, au meilleur moment. L’accompagnement d’un conseiller financier est généralement requis si vous débutez dans ce type d’investissement.

 

Les produits défiscalisants

Beaucoup passent souvent à côté de la possibilité d’investir tout en réduisant leurs impôts. Or, échapper à la taxation, c’est injecter plus d’argent dans son portefeuille pour épargner plus ou consommer à sa guise. Les dispositifs défiscalisants se retrouvent dans les produits immobiliers pour la plupart (Malraux, régime du déficit foncier, Denormandie, Pinel, régime du LMNP, Censi-Bouvard, ou encore la fameuse loi Girardin IS pour les professionnels). Citons aussi la loi Girardin industriel qui est un investissement financier à réaliser auprès d’entreprises éligibles en outremer.

Les publications similaires de "Conseils"

  1. 10 Sept. 2021Démembrement et SCPI : comment ça fonctionne vraiment ?153 v.
  2. 17 Juil. 2021Le conseiller en investissement immobilier : quand et pourquoi le solliciter ?2000 v.
  3. 15 Oct. 2020Comment placer son argent en SCPI ?12892 v.
  4. 22 Sept. 2020Devenir propriétaire en achetant des titres de SCPI853 v.
  5. 22 Sept. 2020Devenir propriétaire pour se constituer un patrimoine687 v.
  6. 19 Sept. 2020Quels sont les éventuels frais pour acheter en Pinel ?530 v.
  7. 27 Sept. 2019Défiscalisation: nos conseils1698 v.
  8. 20 Oct. 2017Pourquoi investir dans les panneaux photovoltaïques ?2653 v.